Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  KazikaZ le Lun 26 Avr - 17:48

Shutter Island de Martin Scorses




Starring :

Léonardo DI CAPRIO (Titanic, La plage, Aviator, Arrête moi si tu peux, Blood diamond, Les noces rebelles)
Mark RUFALO (Zodiac, Eternel sunshine & the spotless mind, Collateral)

Ben KINGSLEY (Slevin, A.I.)

Michelle WILLIAMS (Le Secret de Brockback Mountain, Dawson)



Résumé :
En 1954, le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule sont envoyés enquêter sur l'île de Shutter Island, dans un hôpital psychiatrique où sont internés de dangereux criminels. L'une des patientes, Rachel Solando, a inexplicablement disparu. Comment la meurtrière a-t-elle pu sortir d'une cellule fermée de l'extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente. Oeuvre cohérente d'une malade, ou cryptogramme ?

Critique :
Où est la vérité ? Quelle est la limite entre la folie et la normalité ?
Le film est construit en deux partie.
Les deux Marshal cherchent à connaître la vérité sur la disparition de Rachel. C'est une véritable enquête policière. Dès les premiers instants, ils sont prisonniers de cette ile. Ils laissent leurs armes aux autorités du rocher. Toutes les personnes présentent dans cette forteresse leurs lancent des regards. L'équipier et ses regards étrange, inconnu à Teddy. La pluie qui tombe en continue donne une ambiance de claustrophobie. Tout le monde est enfermé dans les bâtiments blanc et gris, les uns sur les autres. L'eau est un élément redondant de l'histoire : le bateau, une île, la pluie incessante, la femme de Teddy qui est mouillé.



La deuxième partie est basée sur la folie de Teddy. Où est le mensonge? Ou est la vérité? Qui est le gentil? Qui est le méchant?

Personnellement, je trouve les fonds incrustés un peu trop visible (notamment le début sur pont du bateau). Cette image m'a marqué tout au long du film, c'est je trouve un point négatif qui reste en mémoire et qui gâche le film. De même, tout le film est bourré de fautes de raccords (la femme qui boit mais qui n'a pas de verre à la main, la main de George qui lors du champ/contre champ est au dessus de sa tête - au niveau de son menton, selon les plans).


Personnellement, j'ai découvert presque dès le début du film le pot au rose. Je pense que c'est aussi le cas de tous les amateurs de thriller mais aussi tous les passionnés de cinéma. [
Spoiler:
l'équipier louche - ses regards, les cigarettes. Le docteur - sa tête de bon gros méchant, les aspirines. Tout le personnel du rocher - leurs regards, les discours similaires lors des interrogatoires, les messes basses.]

_________________
http://duble-m-prodx.doomby.com/

"Tuer un homme c'est être un assasin. En tuer des millions c'est être un conquérant."

"Il n'y a pas de terreur dans un coup de fusil, seulement dans son anticipation". Alfred Hitchcock
avatar
KazikaZ
Admin

Nombre de messages : 110
Age : 26
Localisation : BidiBi
Date d'inscription : 12/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://duble-m-prodx.doomby.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  Alexandre le Mar 27 Avr - 10:17

Étant un grand admirateur du cinéma de Martin Scorsese, je suis évidemment aller voir ce film dès que possible.
Je l'ai trouvé extrêmement travaillé, complexe, avec un personnage principal à la fois antipathique dans sa façon de voir les choses mais pourtant très attachant. Bref, j'ai vraiment reconnu l'univers scorsesien que j'apprécie tant.
Toutefois, le film ne m'a pas totalement convaincu. En effet, c'est une grande démonstration de mise en scène et une adaptation réussie. Mais il manque un côté universel, une sorte de transcendance du récit, que l'on peut trouver aisément dans Casino ou Taxi Driver. Un très bon film certes mais un film qui, pour moi, restera mineur dans la filmographie de Scorsese.

En revanche Maude, je pense que les mauvais raccords ainsi que certains SFX de mauvais goûts
Spoiler:
notamment lors de la scène de la tempête
font partie intégrante de l'histoire et sont délibérément placés ainsi.
Spoiler:
Pour moi, il sont là pour donner l'illusion au spectateur qu'il voit à travers les yeux du personnage principal, qui sombre au fil du récit dans une paranoïa et une folie assez particulière. Ainsi, j'ai même pu remarquer que lors d'un plan où une femme interrogée boit un verre d'eau, le verre disparaît dans un plan !
De plus, vu le retard qu'a eu le film pour sortir en salles, je pense que Scorsese aurait corrigés ces erreurs (si bien sur elles sont vraiment des erreurs) sans aucun soucis.

Je rajouterais seulement que le film vaut surtout pour l'interprétation de Leonardo DiCaprio qui prouve une nouvelle fois qu'il risque fort de devenir un acteur très très grand. Une dernière chose aussi que j'ai apprécié : la fait que le film se finit sur une fin assez ouverte, laissant libre cours à l'imagination du spectateur. Ce n'est pas rare de nos jours mais cette fin est tellement extra qu'elle mérite d'être mentionnée.

_________________
« Ne soyez pas modeste. Je ne crois pas dans la modestie pour faire des films. Il faut être orgueilleux pour faire du cinéma. »

Jean-Luc Godard
avatar
Alexandre
Admin

Nombre de messages : 601
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  Thibaut le Mar 27 Avr - 21:14

Plutôt d'accord avec Alexandre qu'avec toi, Maude.

L'oeuvre de Scorsese, pour ma part, m'a beaucoup séduit. D'une part pour son scénario, pour sa mise en scène, et pour sa photo (le travail de la lumière et du cadre sont magnifiques).
Dire que Scorsese fait des erreurs de raccords, par contre, c'est extrèmement présomptueux...
Si un tel cinéaste fait son film de cette façon, c'est (en général) qu'il a une raison. Comme le dit Alexandre, tout a un sens. Que ce soit l'histoire du verre, ou d'autres (parce que si tu fais attention, il y a beaucoup d'autres "incohérences" tout au long du film), tout est indice, tout est une piste pour préparer à la chute de cette histoire. C'est la même chose pour les incrustations.
Spoiler:
Pourquoi la première scène semble si fausse ? Réfléchis-y...

Alors de mon point de vue, Scorsese signe là bel et bien une oeuvre maîtresse, finement travaillée, finement adaptée, finement interprêtée.

Quand à ta dernière réplique : "Personnellement, j'ai découvert presque dès le début du film le pot au rose."
Spoiler:
Comme le dit Alexandre, il s'agit d'une fin ouverte. Alors évidement, c'est facile de trouver des pistes sur une quelconque schyzophrénie. Mais es-tu bien sûre que ce soit ça, le fin mot de l'histoire ? En tout cas si tu en es sûre, bravo, tu as résolu une sacré énigme que tout (ou presque tout) spectateur ayant vu Shutter Island se pose ! Mais peut être, sinon, faudrait-il que tu ouvres un peu ton esprit. Car si tu pars dès le début du film avec la conviction qu'il s'agit d'un schyzophrène, t'y verras que ce qui te donnera raison. Mais le cinéma, c'est pas aussi simple que ça...

_________________
L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
avatar
Thibaut
Modérateur

Nombre de messages : 579
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nouvellistes.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  Vincent le Jeu 29 Avr - 5:05

Je vous suis sur pas mal de point mais le scènario reste un peu faible je trouve. Disons que là fin et un peu fade même si elle se termine par un plan/fin ouverte.

Le coup du scènario qui se termine en boucle est franchement déjà vu. Le réalisateur maîtrise bien sont film mais n'a pas réussit à me foutre une claque avec la chute...
avatar
Vincent

Nombre de messages : 531
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  KazikaZ le Jeu 29 Avr - 18:27

Spoiler:
En fait je ne pense absolument pas qu'il soit skyzo, justement, la dernière réplique de DiCaprio qui fait culpabiliser son sois disant coéquipier, montre qu'il a comprit qu'il était manipulé, qu'il va a l'abattoir de lui-même, qu'il veux avoir la preuve de ses conviction tant qu'à y laisser sa vie

_________________
http://duble-m-prodx.doomby.com/

"Tuer un homme c'est être un assasin. En tuer des millions c'est être un conquérant."

"Il n'y a pas de terreur dans un coup de fusil, seulement dans son anticipation". Alfred Hitchcock
avatar
KazikaZ
Admin

Nombre de messages : 110
Age : 26
Localisation : BidiBi
Date d'inscription : 12/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://duble-m-prodx.doomby.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  Alexandre le Jeu 29 Avr - 18:44

Le dialogue de fin exact, le voici :

Spoiler:
Chuck Aule: How we doing this morning?
Teddy Daniels: Good, and you?
Chuck Aule: Can't complain.
Teddy Daniels: So what's our next move?
Chuck Aule: You tell me.
Teddy Daniels: I gotta get off this rock, Chuck. Get back to the mainland. Whatever the hell's going on here, it's bad. Don't worry partner, they're not gonna catch us.
Chuck Aule: That's right, we're too smart for em.
Teddy Daniels: Yeah, we are, aren't we. You know, this place makes me wonder.
Chuck Aule: Yeah, what's that, boss?
Teddy Daniels: Which would be worse, to live as a monster or to die as a good man?
Chuck Aule: Teddy.

A le relire, on peut le prendre de deux façons différentes, soit il est vraiment fou et dans ce cas le plan final du phare symboliserait sa mort certaine vu que l'expérience n'a pas fonctionné. Soit il est guéri mais, ayant appris ce qu'il a fait, décide de "se suicider" en se faisant passer pour encore fou. Soit il n'a jamais été fou, mais est convaincu de l'histoire des scientifiques et donc décide de mourir. Soit il n'a jamais été fou mais se fait passer pour un fou dans le seul but de savoir ce qui se passe dans cet énigmatique phare, celui-ci étant la clef du film tout entier vu qu'il apparaît dans le dernier plan du film où rien n'est dit.

Pour le coup, Scorsese a vu grand. 4 fins différentes et encore, j'attends d'avoir le dvd pour repérer toutes les petites subtilités qui fourmillent dans le film.

_________________
« Ne soyez pas modeste. Je ne crois pas dans la modestie pour faire des films. Il faut être orgueilleux pour faire du cinéma. »

Jean-Luc Godard
avatar
Alexandre
Admin

Nombre de messages : 601
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shutter Island - Martin Scorsese - 2010

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum