Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Alexandre le Jeu 6 Mai - 15:05



Bon je vais pas m'étendre sur le sujet vu que j'estime qu'il faudrait que je puisse le voir une seconde fois afin d'avoir un jugement plus posé.

Cependant, je pense que je ne prend pas trop de risques à vous encourager à aller voir ce nouveau film de Noé vu que c'est tout simplement le truc le plus fou qu'il m'ait été donné de voir sur un écran de cinéma. Plus qu'un trip visuel et sonore, c'est carrément indescriptible tellement le film ne ressemble à rien de connu.
La comparaison avec 2001, A Space Odyssey faite par les critiques me rendait douteux quand à ce que j'allais voir (c'est pas la première fois qu'un critique trouve l'équivalent du film de Kubrick...) mais, sincèrement, je pense que Enter The Void est pour notre génération ce qu'étais 2001 pour la génération 60-70.

Je pense que je retournerais le voir assez vite histoire de voir si mon avis peut être plus objectif, mais il est clair que je n'avais jamais vu ça au cinéma et que je ne reverrais surement jamais un truc pareil.

_________________
« Ne soyez pas modeste. Je ne crois pas dans la modestie pour faire des films. Il faut être orgueilleux pour faire du cinéma. »

Jean-Luc Godard
avatar
Alexandre
Admin

Nombre de messages : 601
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Vincent le Lun 10 Mai - 22:48

La même pour moi. Je suis aller le voir deux fois de suite, cinq heures de trip visuel qui m'ont retourner la tête. On parler de la 3D mais Gaspar Noé en à trouver l'alternative, c'est du vrai spéctacle. Je n'avais pas autant interagis avec un film depuis irreversible. Je n'ais pas encore les mots pour vraiment parler de ce film. Côté négatif il y a - je trouve - trop de scènes de cul mais c'est gaspard Noé pas George Lucas. Côté positif, ce film n'est pas près de quitter ma mémoire !
avatar
Vincent

Nombre de messages : 531
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Alexandre le Mar 11 Mai - 13:33

Vincent a écrit:On parler de la 3D mais Gaspar Noé en à trouver l'alternative, c'est du vrai spéctacle.

Marrant que tu dise ça vu que la première scène "droguée" me donnait réellement l'impression que je voyais de la 3D sans lunettes.
Pour ce qui est du cul, comme tu dis c'est Gaspard Noé, mais là où Irréversible montrait le sexe comme quelque chose d'un peu dégueulasse (voire de forcé) Enter The Void le montre comme quelque chose de simplement naturel et beau.

_________________
« Ne soyez pas modeste. Je ne crois pas dans la modestie pour faire des films. Il faut être orgueilleux pour faire du cinéma. »

Jean-Luc Godard
avatar
Alexandre
Admin

Nombre de messages : 601
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Vincent le Mer 12 Mai - 1:12

et continuellement présent.
avatar
Vincent

Nombre de messages : 531
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Thibaut le Mer 19 Mai - 15:41

Bon, pour une fois, je vais pas faire mon chieur !
Je l'ai vu hier soir, et franchement ça vaut le coup d'oeil.
Je dirais que c'est un gros trip visuel. Les images sont super belles, très travaillées, avec ce côté "couleurs éléctriques" qu'on trouvait déjà dans Irréversible.
La mise en scène est vraiment époustouflante. Bien loin des sentiers battus, et c'est ça qui est fort. Noé sait garder SA vision, SON style...

Ombre au tableau, le film souffre quand même de longueurs. Notament le trip du début, qui n'en termine pas ! Et sur la fin, l'histoire s'essoufle, et on se demande où Noé veut nous amener. Ca n'en finit plus, et pourtant on se doute déjà de comment ça va se terminer.

En ce qui concerne les scènes de cul, je suis pas tout à fait d'accord, cependant. C'est montré différement des scènes d'Irréversible, d'accord. Mais au dela du côté beau (oui, c'est vrai, ça fait de belles images, et y a des "unions" qui sont juste belles), il y a toujours un côté glauque. L'aspect un peu craspec du sexe chez Noé, le côté "c'est fait dans un coin, à l'arrache, au milieu des poubelles ou d'autres trucs dégueu". Ou même par rapport aux situations (la plupart des scènes de sexe, notament dans l'hotel, donne une impression d'orgie, de lubricité malsaine).

Il y a aussi quelque chose de très intéressant à analyser du côté de la femme, à mon avis. Je n'ai vu que Irréversible et celui-là, mais dans ces deux films, j'ai l'impression que Noé ne nous dévoile que 3 types de femmes : la mère, la soeur et la pute. Et ces trois aspects de la femme s'entrecroisent bien souvent. Freud pourrait en dire long là dessus, je suis sûr ! Notament concernant ces plans sur les seins. Il y a toujours la mère, comme une image sous-jacente à toutes les scènes du film.

Enfin bref... Le film m'a ébloui, et je me demande encore quel matos il a bien pu utiliser pour faire de telles images (je pense notament aux transtravs/très grands angles).
Et c'est marrant, mais ce film (un peu comme Irréversible, d'ailleurs) me rappelle un peu une maison délabrée (du point de vue de l'univers, je veux dire) : c'est tout miteux, tout crâde, mais au fond il en ressort une certaine beauté, parce que c'est la ville, parce que c'est le monde d'aujourd'hui, avec ses côtés horribles et ses côtés joyeux.

_________________
L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe.
avatar
Thibaut
Modérateur

Nombre de messages : 579
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nouvellistes.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Vincent le Jeu 20 Mai - 7:01

Qu'entend tu pas couleurs électriques ?


Je suis d'accord avec toi sur certains points. Cependant la chute de la fin - et donc de sa longueur - vaut bien le coup des 2h30 de film. La coupure du cordon ombilical, et donc l'allégorie de la plongée de l'enfant dans la vie synthétise très bien le film de Gaspar Noé. Contrairement à toi je pense que Gaspar Noé n'aborde pas au premier plan un type de femme en particulier. Enter the void montre les rapports d'un frère avec sa sœur. Irréversible montre celle d'un homme envers sa copine, du dérapage des pulsions masculines et de la femme comme unique objet de désire. N'oublions pas qu'irréversible commence dans une boîte homo. Ensuite, bien avant irréversible Gaspar Noé réalisa "Seul contre tous" avec philippe Nohon également présent au début d'irréversible. Le film montre la vie d'un vieux bonhomme aigris, voulant tuer tout le monde et surtout ayant des vue sur sa propre fille. Je pense pas que Gaspar Noé veut mettre la femme au premier plan, il y met les hommes et se sert de la femmes pour montrer ce qu'il veut.


En ce qui concerne le trip visuel il faut vraiment se prêter au jeu pour décoller, la première fois que j'ai vu le film cela ne m'a rien fait mais la seconde fut quelque chose d'inoubliable. Gaspar Noé réalise là un de ses fantasme. Auparavant il à déjà fait l'expérience du trip visuel avec une vidéos assez courte mais sans sucée.

En ce qui concerne le sexe on pourra cependant remarquer que Gaspar Noé s'est relativement calmé sur l'aspect "craspec" du cul, à la différence de ses autres film ou bien collaboration (Voir "La bouche") il n'a cette fois ci pas filmer le sexe de manière frontale. J'ai remarque un certain retrait de ce côté là, résultat c'est L'antéchrist de Lars von Trier qui lui à volé le scandale à Cannes. Quoiqu'il en soit les scènes de cul ne sont déplaisantes et parfois même comiques (voir la séquence anatomique), j'aurai seulement espéré quelque chose de plus "Trippant" qu'une lueur éclairante qui ondule sur la dune duveteuse de la galaxie du sexe.


Ta remarque sur la mère est intéressante et ton crochet sur Freud et tout à fai à prendre en compte car le complexe d'œdipe est directement liée au cordon. Nevertheless je ne pense pas que la mère ais un poids important dans l'histoire, par contre la naissance oui. Et la naissance est présente dans les trois long métrage de de Noé et Gaspar joue un peu avec le feu en nous offrant une fin casi identique dans irreversible et enter the void. Dans irreversible monica belucci est enceinte, cette dernière image de bonheur nous reste en travers de la gorge car nous savons pertinemment comment cela va se finir. Dans enter the void la soeur tonbe encore une fois enceinte vers la fin du film et le spécateur sait déjà que c'est très mal partie. A moins qu'une mère stripteaseur irresponsable, spychologiquement torturé et un père junki soit la meilleur famille pour commencer la vie. Mais...tant qu'il y a de la vie y'a de l'espoire.....

Dans tes derniers mots thibo tu relance un peu la question du "C'est quoi le beau" mais tu es tout à fait dedans. Gaspar Noé le fait il volontairement ou bien inconsciemment ?
Dans une récente interview Gaspar Noé affirme bien qu'il n'a pas cracher sur la retouche informatiques, mais il n'y pas que ça. Les Japonais sont très fort en gadgets visuels mais la plus part sont impossible à placer dans un film, gaspar Noé lui ne semble pas avoir dit non Very Happy
avatar
Vincent

Nombre de messages : 531
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Alexandre le Sam 22 Mai - 16:25

Vincent, quand il parle de Gaspar Noé, il est super inspiré ! Shocked

_________________
« Ne soyez pas modeste. Je ne crois pas dans la modestie pour faire des films. Il faut être orgueilleux pour faire du cinéma. »

Jean-Luc Godard
avatar
Alexandre
Admin

Nombre de messages : 601
Age : 25
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 15/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Vincent le Dim 23 Mai - 14:46

ouais....serait temps que je passe à autre chose...
avatar
Vincent

Nombre de messages : 531
Age : 28
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 13/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enter The Void - Gaspar Noé - 2010

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum