Réalisateur culte...réalisateur de navet(s)...

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Tim Burton

Message  Timothée le Mar 15 Jan - 23:48

Bon on parle de Spielberg et de Spielberg mais il y a aussi Tim Burton !!! Very Happy



Tim Burton est né à Burbank, en Californie, en 1958. Il faut savoir que Burbank est située à côté de Hollywood, et que beaucoup de studios de grandes compagnies de production s'y trouve. Cependant, cela reste une ville très banlieusarde, avec toute l'uniformité et les codes sociaux que cela implique. L'univers dans lequel a grandi le jeune Tim a donc clairement déterminé ce que deviendra sa filmographie par la suite. Dès son enfance, sa principale occupation dans la vie monotone de la banlieue est le cinéma, que ce soit dans les salles ou à la télévision. C'est ainsi qu'il découvre dans sa salle de cinéma préférée le film Jason et les Argonautes, qui présage de sa passion future pour l'animation en image par image, avec dans le film la célèbre attaque des squelettes. Il est également fasciné par les films de monstres, de Godzilla à King-Kong, et aime à imaginer que ces créatures terrifiantes sont avant des incompris et qu'ils souffrent de leur différence. Si Burton lui-même n'est pas vraiment rejeté par les autres enfants, il est assez introverti et a du mal à communiquer (rien de très original en fait), et se trouve à l'école placé "dans la catégorie des taciturnes", d'après lui. Traversant les classes sans intérêt véritable pour les études, il se fait surtout remarquer par ses talents de dessinateur et les petits films en super 8 qu'il réalise avec des amis. C'est ainsi qu'en 1976 il entre au California Institute of the Arts, fondé par Disney.

Grâce à son admission dans cette école, Burton apprend les bases de l'animation et côtoie des grands noms de l'animation chez Disney. Il se rend alors compte qu'il lui sera difficile de travailler chez le géant du dessin animé américain tout en dessinant les créatures bizarres à qui il aime donner la vie. Il réussit tout de même en 1979 à entrer aux studios Disney et commence à travailler sur le film Rox et Rouky. C'est en fait une des années les plus difficiles de sa vie car, comme on peut l'imaginer, il avait énormément de mal à dessiner des gentils renards en train de s'ébattre dans une forêt verdoyante. Il devient alors le marginal des studios, et refuse de plier à la volonté de ses dirigeants qui veulent le voir dessiner dans le plus pur style Disney. Il est par la suite engagé comme artiste-concepteur sur Taram et le Chaudron Magique, un film dont l'ambiance doit à priori mieux lui convenir. Malheureusement, il est encore une fois déçu par l'expérience puisque ses idées, décidément trop étranges pour Disney ne seront pas retenues pour la réalisation du long-métrage.

Cependant, Burton trouve chez Disney des gens qui le soutiennent, en la personne de Julie Hickson et Tom Wilhite qui lui permettent en 1982 de réaliser l'adaptation en court-métrage de Vincent, un poème pour enfants qu'il a écrit en tant qu'employé chez Disney. Le film, en noir et blanc et utilisant la technique de l'image par image, dure cinq minutes et raconte l'histoire d'un petit garçon perturbé de sept ans, Vincent Malloy, qui fuit la réalité en se mettant dans la peau de son idole, l'acteur anglais Vincent Price. Le jeune héros est en fait l'incarnation à l'image de Tim Burton, qui est lui-même un grand admirateur de Price. De plus, le film s'inspire des adaptations des nouvelles d'Edgar Allan Poe, et des histoires du Dr Seuss, qui ont beaucoup marqué la jeunesse de Burton. Enfin, la narration de Vincent est assurée par Vincent Price lui-même, et au cours du tournage Burton lie une amitié profonde avec son idole d'enfance, qui le marquera fortement et l'encouragera à continuer son oeuvre de créateur. Si Vincent est comme l'avait voulu Burton, il n'est pas distribué mais gagne le Prix de la critique au Festival international du film d'animation d'Annecy.

Par la suite, Burton réalise en 1982 pour la télévision Hansel and Gretel, une adaptation orientale du conte des frères Grimm, qui est pour lui l'occasion de travailler pour la première fois avec des acteurs. Après avoir écrit le poème The Nightmare before Chritmas (qui définit les grandes lignes de l'Etrange Noël de Monsieur Jack), il retourne derrière la caméra pour réaliser Frankenweenie, dont le scénario est écrit par Lenny Ripp, d'après une de ses histoires. Il s'agit d'un film en noir et blanc de 25 minutes, dont le budget atteint un million de dollars. Il raconte l'histoire de Victor, un jeune garçon dont le chien Sparky meurt renversé par une voiture. Il décide alors de le réaminer en s'inspirant du cours de sciences naturelles qu'il a suivi, où le professeur a excité une grenouille morte avec de l'électricité. L'expérience réussit mais Sparky s'enfuit, semant la terreur dans le voisinage. Comme Vincent, Frankenweenie est une porte ouverte sur les sentiments de Burton, et s'inspire encore une fois des films qui ont marqué son enfance, comme le Frankenstein de James Whale. Malheureusement, il est classifié comme interdit aux moins de douze ans et Disney ne le sort donc pas en salle.

Sur la lancée de Frankenweenie, Burton réalise pour la télévision Aladdin and his Wonderful lamp, adapté du conte des mille et une nuits. Mais sa carrière bascule lorsqu'on lui confie en 1985 la réalisation de Pee Wee big Adventure, un long métrage avec Paul Reubens, une star outre-atlantique des emissions pour enfants. Il s'en suivra la sortie en 1988 de Beetlejuice, et de tous les autres films qui ont fait de Burton le réalisateur qu'on connaît aujourd'hui...



Filmographie :

* 1971 : The Island of Doctor Agor
* 1979 : Stalk of the Celery Monster
* 1982 : Aladdin and his Wonderful Lamp (dans l'émission Shelley Duvall's Faerie Tale Theatre)
* 1982 : Vincent
* 1982 : Hansel and Gretel
* 1982 : Luau coréalisé et coscénarisé avec Jerry Rees
* 1984 : Frankenweenie
* 1985 : The Jar (dans l'émission Alfred Hitchcock présente (TV)

Longs métrages [modifier]

* 1986 : Pee-Wee Big Adventure (The Story of a Rebel and his Bike)
* 1988 : Beetlejuice
* 1989 : Batman
* 1990 : Edward aux mains d'argent (Edward Scissorhands)
* 1991 : Batman, le défi (Batman Returns)
* 1994 : Ed Wood
* 1996 : Mars Attacks!
* 1999 : Sleepy Hollow
* 2001 : La Planète des singes (Planet of the apes)
* 2003 : Big Fish
* 2005 : Charlie et la chocolaterie
* 2005 : Les Noces funèbres (Corpse Bride) coréalisateur avec Mike Johnson
* 2007 : Sweeney Todd : Le diabolique barbier de Fleet Street (sortie française 23 janvier 2008)
* 2007 : Alice in Wonderland 3D (en préparation)
* 2007 : Frankenweenie 3D (en préparation)

* je cite quand même mes sources : Wikipedia et Lycos
avatar
Timothée

Nombre de messages : 248
Age : 26
Localisation : Questembert
Date d'inscription : 18/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum