[BAC] Marilou et l'assassin

Aller en bas

[BAC] Marilou et l'assassin

Message  KazikaZ le Mar 13 Nov - 23:42

Séquence 1 : intérieur, fin de journée, chez Jean
Jean rentre chez lui, dans un appartement sombre et délabré, petit, et dont les fenêtres sont cassées. Rien n’est rangé, il n’a presque pas de meubles.


LE PROPRIÉTAIRE: (hystérique)
Alors ! Et mon loyer ? Vous avez douze jours de retard ! Si dans 48H vous n’avez pas payé, j’appelle la police, et du balais ! Vous m’avez bien entendu ? 48H ! Pas une minute de plus !

JEAN :
J’suis au chômage...j’ai plus aucune économie...même plus de quoi manger…

LE PROPRIÉTAIRE:
C’est pas mon problème à moi ! Je veux mon argent !

JEAN :
Laissez-moi un délai plus long, j’vous en supplie… Je n’aurais jamais l’argent d’ici deux jours…

LE PROPRIÉTAIRE:
Je ne veux rien savoir, c'est...


On entend un bruit sourd. On voit Jean tenant un cendrier dans sa main, il est pâle et à l’air abasourdi et paniqué. Le propriétaire est allongé par terre, mort, il a une blessure au niveau du front. Jean lâche le cendrier qui roule le long du corps inerte du propriétaire.

séquence 2 : intérieur,jour,dans la prison
Un maton jette Jean dans une cellule miteuse. Celui-ci porte une combinaison blanche de prisonnier, numérotée de son matricule : R26P37.


LE MATON :
Allez rentre espèce de meurtrier! tu vas payer pour ce que tu as fait...

Il pose ses draps, une serviette de toilette et une brosse à dents sur son lit puis s’assoit. Il se prend la tête entre les mains et se met à pleurer.


séquence 3A: intérieur, nuit, dans la prison
Jean est toujours allongé sur son lit, il fait nuit. Il s'agite, bouge dans tous les sens. Il fait des cauchemars du meurtre qu'il a commis.


séquence 3B : intérieur, fin de journée, chez Jean
On voit Jean et son propriétaire en pleine explication (on n'entend pas ce qu'ils disent). Ensuite, on voit le cendrier percuter le crâne du propriétaire.


séquence 4 : intérieur, jour, dans la prison
Jean est assis par terre dans sa cellule, il regarde le mur qui est en face de lui. Sur celui-ci, des bâtons qui signifient les jours passés en prison sont gravés. Le maton lui apporte à manger. Jean ne détourne pas le regard et continu à fixé le mur. Il ne touche pas à son repas. Il attend quelques instants puis se lève pour ajouter un bâton sur le mur. Il retourne s'asseoir au même endroit, dans la même position.


séquence 5A : intérieur, nuit, dans la prison
Jean est allongé sur son lit, il fait nuit. Il bouge dans tous les sens. Il fait encore des cauchemars du meurtre qu'il a commis.


séquence 5B : intérieur, fin de journée, chez Jean
Le corps du propriétaire s'écroule par terre. Jean est figé, le cendrier qu'il tenait dans sa main tombe.


séquence 6 : intérieur, nuit, dans la prison
Jean est assis par terre dans sa cellule, il fixe le mur en face de lui. Le maton lui jette une assiette.


LE MATON :
pff les gens maintenant, même plus capable de purger leur peine, ils préfèrent se laisser crever de faim... Quelle bande de lâches!!


Jean ne bouge pas, il continue de fixer le mur, puis il se lève et ajoute un bâton aux autres déjà gravés.


séquence 7 : intérieur, jour, dans la prison
Le maton lui jette son assiette, Jean ne réagit toujours pas. Il regarde son assiette, les yeux écarquillés, car un escargot est en train de manger sa salade.


Séquence 8A : extérieur, jour, dans un parc
Un petit garçon et une petite fille jouent ensemble, près d'un bac à sable, dans un parc.


LA PETITE FILLE:
Mon papa m'a raconté une blague, écoutes-la ! C'est l'histoire d'un hérisson qui se balade dans le désert... (LA PETITE FILLE COMMENCE À DÉTACHER UN BRACELET DE SON POIGNET)

VOIX OFF (JEAN) + VOIX PETITE FILLE
... il se frotte à un cactus et dit "c'est toi maman ?"

VOIX OFF (JEAN) + VOIX PETITE FILLE
rires mêlés

LA PETITE FILLE: (attachant le bracelet au poignet du petit garçon)
Tiens! Parce que je t'aime bien!


séquence 8B : intérieur, jour, dans la prison
Jean détache le bracelet que la petite fille lui a donné et l'attache à la coquille de l'escargot. Le maton apporte une assiette à Jean. Celui-ci se lève, commence à graver un nouveau bâton sur le mur. Il regarde l'escargot et s'arrête de graver. Il retourne s'asseoir auprès de l'escargot et commence à manger. Il regarde l'escargot et souri.


Séquence 9 : intérieur, jour, sur une scène de théâtre
Jean et l'escargot sont sur une scène de théâtre qui représente un restaurant (reconstitution en carton : une table, des chaises).


séquence 10a : intérieur, crépuscule, dans la prison
Jean repousse son assiette vide, s'essuie la bouche avec raffinement comme s'il était au restaurant, avec le bas de son t-shirt. Il se lève, prend l'escargot, le pose sur le bord du lit et s'allonge. Il ferme les yeux.

ALTERNANCE AVEC SÉQUENCE 10b


séquence 10B : intérieur, jour, sur une scène de théatre
Jean et l'escargot sont sur une scène de théâtre qui représente la mer (reconstitution en carton : un phare, des vagues, un bateau)


séquence 11 : intérieur, nuit, dans la prison
Jean se réveille en grognant, l'air agacé. On entend le maton qui se met à siffler juste devant sa porte.


JEAN :
Pourquoi tu siffles encore devant ma cellule?!

LE MATON : (voix sadique)
Et pourquoi pas ? Ça te regarde ce que je fais?

JEAN :
Laisses-moi dormir s'il te plaît...au moins une nuit...juste une nuit...une petite nuit...

LE MATON :
C'est à cause de sales vermines comme toi que j'suis obligé de passer toutes mes nuits ici ! Alors ton sommeil, tu peux te le foutre où je pense !!


Jean se recouche, il a l'air blasé.


séquence 12 : intérieur, jour, dans la prison
L'escargot est posé sur le doigt de Jean qui est assis sur son lit.


JEAN :
J'ai fait un rêve cette nuit,le rêve qu'un jour je t'emmenais faire un tour sur un bateau... (D'UNE VOIX EXALTÉ)Ce serai génial ! je t'emmènerai à la montagne aussi ! On ira skier tous les deux ! et puis dès que je sortirais je t'emmènerai au restau...


ALTERNANCE AVEC SÉQUENCE 13

séquence 13 : intérieur, jour, sur une scène de théâtre
Jean et Marilou sont de nouveaux sur la scène de théâtre qui représente la montagne enneigée.Ils skient tous les deux, ils rigolent, ils s'amusent, ils sont heureux. (Reconstitution de la montagne : montagnes, sapins, neige)


séquence 14 : intérieur, jour, dans la prison
Jean encore assis sur son lit regarde toujours l'escargot posée sur son doigt.


JEAN : (L'air pensif)
Oui, un jour on ira...


séquence 15 : intérieur, nuit, dans la prison
Il fait nuit, Jean est couché dans son lit mais ne dort pas. L'escargot est à côté de lui, dans son lit.


JEAN : (en fredonnant)
Une chanson douce, que me chantait ma maman, en suçant mon pouce le soir en m'endormant...


Jean regarde l'escargot, puis il s'allonge confortablement sur son lit et s'endort.


séquence 16 : intérieur, jour, dans la prison
Plusieurs années ont passées. Jean a vieillit ainsi que l'escargot qui a grandit. Ils dorment tous les deux, côte à côte. On entend la porte de la cellule qui s'ouvre. Jean se réveille en sursaut.


LE MATON :
Qu'est-ce que tu fais?! Dépêches-toi on t'attend!

JEAN : (l'air perdu)
Quoi? Mais qui m'attend? Où...

LE MATON : (en coupant la parole à jean)
Je savais bien que quelque chose n'allait pas chez toi...tu sors!!

JEAN :
Mais où?

LE MATON :
Ta peine est finie! Tu viens de passer dix ans dans ce trou à rats, et tu te rends même pas compte que c'est aujourd'hui que tu sors?!

JEAN :
C'est juste que le temps est passé très vite avec la compagnie de...

LE MATON : (EN COUPANT LA PAROLE À JEAN)
Forcément, quand on parle tout seul tous les jours, c'est qu'on a plus toute sa tête... Allez, suis-moi!


Jean ramasse ses quelques affaires qu'il garde en boule dans sa main. Il prend discrètement !'escargot, le met dans sa poche et sort de sa cellule.


séquence 17 : intérieur, jour, dans un restaurant
Jean est assis à une table, dans un restaurant. L'escargot est légèrement caché sous une serviette de table, de sorte que le serveur ne la voit pas.


LE SERVEUR :
Bonjour monsieur, vous attendez quelqu'un?

JEAN :
Non, je vous remercie.

LE SERVEUR:
Que désirez-vous prendre?

JEAN :
Un plat du jour s'il vous plaît.

LE SERVEUR:
D'accord. Et comme boisson?

JEAN :
Une carafe d'eau.

LE SERVEUR:
Je vous apporte ça tout de suite.

JEAN :
Merci.


Le serveur apporte la carafe d'eau à Jean. Il le voit en train de parler tout seul en regardant sa serviette de table. Il s'approche de Jean et voit l'escargot sous la serviette de table. Il se précipite vers la table.


LE SERVEUR: (d'une voix paniquée)
Excusez-moi monsieur, votre plat vous sera offert !

JEAN : (l'air étonné)
Qu..


Le serveur lève la carafe et la pose violemment sur la table pour écraser l'escargot.

_________________
http://duble-m-prodx.doomby.com/

"Tuer un homme c'est être un assasin. En tuer des millions c'est être un conquérant."

"Il n'y a pas de terreur dans un coup de fusil, seulement dans son anticipation". Alfred Hitchcock
avatar
KazikaZ
Admin

Nombre de messages : 110
Age : 28
Localisation : BidiBi
Date d'inscription : 12/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://duble-m-prodx.doomby.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum